Pont-de-Nant La Vare

C’est ma toute première randonnée qui date de quelques années en arrière et je m’en souviens comme si c’était hier.



J’ai commencé par une petite visite gratuite à la Thomasia, le jardin botanique de Pont-de-Nant avec plus de 3000 espèces de plantes du monde entier. Vous le trouverez adossé à la paroi du Grand Muveran et pourrez admirer sa beauté.

Départ de Pont de Nant ou j’ai parqué ma voiture (parking gratuit). Sac au dos, seule, je n’avais pas de chien a ce moment-là 😢, j’ai pris le chemin qui mène à l’alpage du Richard. Je savais qu’il y avait des chèvres et j’étais impatiente de les voir. Ça grimpe mais le chemin est bon. Comme c’était ma première je ne savais pas ce qui m’attendait ! Est-ce que j’étais capable de randonner en montagne ? Est-ce que mes jambes suivraient ? 😳 La bonne surprise est qu’une heure plus tard, j’arrivais à l’alpage du Richard un peu essoufflée mais contente de moi. C’est un coin sympathique avec une petite buvette familiale, des chèvres, des chevaux et une belle cave à fromage et le grand-père fromager typique.

Sympas les biquettes

Après renseignements auprès de la petite-fille sur la suite du chemin, elle me dit qu’un peu plus haut se trouve un autre alpage, celui de la Vare. Il faisait très beau et très chaud ce jour là. Le ciel était bleu et j’ai senti une invitation à continuer ma première aventure. Le chemin était parfait et plus je montais, plus je me sentais attirée vers le haut. Je marchais lentement afin de préserver mes jambes et mes forces pour cette première 😄 et une bonne heure plus tard je vis au loin la cabane. J’avoue que c’était assez, je n’aurai pas été plus loin aujourd’hui. Je me suis assise sur la terrasse en commandant un thé froid maison pour me reposer. Pour une première c’était super pour moi d’avoir marché plus de deux heures et demi en montée. Le patron m’a offert une jolie canne en bois vu que je n’avais pas de bâtons de marche. C’est ça les débutants on y pense pas ! Ça allait bien m’aider pour la descente…

Épuisée pour cette première 🤨
Tellement joli la Vare

A la Vare, 1756 m, vous pouvez passer la nuit sur la paille ou en dortoir, c’est simple mais drôlement sympa, vous entendez les poules cocoter, les vaches et leurs cloches tinter en vous endormant ! Le paradis… C’est une étape agréable et bienvenue pour les randonneurs qui font le tour des Muverans et le tour du Miroir d’Argentine. Resté dans son jus le chalet est très authentique et convivial.

La descente s’est passée sans problème par le même chemin et en chantant….j’étais comme transportée de bonheur et venais de comprendre que la montagne deviendrait ma passion.

%d blogueurs aiment cette page :