Lac Bleu Arolla

Pour cette rando, vous partez de Sion et faîtes la même route que pour Ferpècle, aller au bout du beau Val d’Hérens. Au village des Haudères vous continuer direction Arolla jusqu’au hameau La Gouille. Le petit bonhomme est rouge sur cette rando, car elle est difficile. Je pense qu’il est bien que je vous propose quelques conseils avant de la parcourir.

1- Si vous avez plus de 60 ans et que vous partez depuis La Gouille, ça va être assez pénible, à moins que vous soyez bon marcheur sans bobos aux genoux ! Il y a un second parcours par les pâturages sur la droite. Ce deuxième chemin est un peu plus long mais moins raide. Il peut constituer une autre variante ! Gamy et moi avons fait le premier, celui que beaucoup plus de monde emprunte, je le regrette…..J’ai bien peiné lors de cette montée assez raide et parsemée « d’escaliers » en cailloux parfois assez hauts, serrés et souvent glissants. Ce jour-là, il y avait beaucoup de monde et croyez moi, je n’étais pas la seule à « souffrir »; des randonneurs(euses) bien plus jeunes que moi étaient essoufflés et fatigués avant d’arriver au but….

Le Lac Bleu sans soleil

2- Allez-y le plus tôt possible pour avoir du soleil en haut. Je suis montée l’après-midi et à mon arrivée, le soleil venait de s’en aller, le vent s’était levé et il faisait frisquet. De plus, les photos sans soleil sont tristes ! Voilà voilà……

3- Si possible, évitez de venir un weekend, les places de parc ne sont pas immenses et vous devrez peut-être laisser votre voiture au bord de la route loin du départ pour le lac.

Selon les panneaux, il est indiqué 40 minutes pour monter au Lac. Je vous dis sans honte, que nous avons mis une heure pour monter avec les nombreux arrêts repos et boisson pour moi et pipis pour Gamy….lol.

Autour du Lac

Heureusement, malgré le manque de soleil, la récompense est belle. Le Lac (2090m) de couleur bleu-vert (sans soleil), dans un paysage paradisiaque, avec des pins et des mélèzes parés d’or grâce à l’automne, nos yeux sont émerveillés et la fatigue presque envolée ! De nombreuses places de pique-nique attendent les visiteurs. Un peu plus haut (10m) que le Lac, jaillit une source abondante. Le Lac est incroyablement transparent et il doit sa couleur aux algues et aux argiles glaciaires. Après quelques instants à admirer ce paysage somptueux, nous avons pris le chemin du retour car Gamy grelottait et moi pareil malgré la petite doudoune ! A une centaine de mètres du Lac se trouve une petite buvette « Chez Léon ». Endroit sympathique à souhait qui m’a servi une tarte aux noisettes excellente et un bon café bien chaud.

Chez Léon

En descendant tranquillement, une groupe de quatre jeunes gens m’ont dépassé. L’un deux tenait à la main un cornet à poubelles blanc « c’est pas sorcier » ! Je l’ai félicité d’avoir ramassé les restes du pique-nique pour les ramener en plaine, bravo Monsieur.

La journée s’est terminée sur la terrasse de la pension du Lac Bleu sans oublier de noter son nom à cause du covid….

A bientôt pour une nouvelle randonnée !

%d blogueurs aiment cette page :