La Plaine Morte

Cette rando n’est peut-être pas pour tous les séniors débutants comme je l’ai fait. Mais, bonne nouvelle : vous pouvez la faire presque sans marcher, sauf quelques pas en utilisant les téléphériques qui vous amèneront sur tous les sites dont je vous parle.

Départ ! Depuis Sierre, j’ai pris ma voiture pour monter à Montana-Crans mais vous pouvez le faire en funiculaire depuis le centre de Sierre. Après avoir laissé ma voiture au parking de Montata-Aminona les Violettes, j’ai pris le téléphérique qui se trouve juste en dessus du parking jusqu’à la Cabane des Violettes à 2208 m d’altitude. Cette jolie cabane est tenue par le guide de haute montagne Pierre-Olivier Bagnoud. C’est aussi un restaurant réputé pour son accueil, sa cuisine et sa magnifique terrasse. Elle se trouve à quelques pas en dessous de l’arrivée du téléphérique.

Cabane des Vilette

Après un bon café, départ pour la Plaine Morte à 2908 m, avec le Funitel qui est un système de remontée mécanique à voie large, équipés d’attaches débrayables et sont suspendus à deux câbles

Le Funitel

Le funitel est un système de remontée mécanique à voie large : les véhicules, généralement équipés d’attaches débrayables et sont suspendus à deux câbles porteurs-tracteurs formant une voie d’environ 3,20 m. 

La montée magnifique, une vue fabuleuse sur les sommets et le glacier qui fait partie des plus grandes plaines glaciaires des Alpes. Le glacier couvre dix kilomètres carrés. C’est magique de voir cette beauté immaculée. Après être montée jusqu’au point culminant à 2997m (quelques mètres mais rude, les bâtons sont appréciés)!!Quelques photos plus tard et après avoir noyé mes yeux dans cette beauté spectaculaire de ce panorama magique, j’ai repris le Funitel pour retour aux Violettes. J’ai trouvé une petite place sur la terrasse pour me désaltérer avec un Rivella (ça change de l’eau de la gourde) et il vaut mieux la préserver pour la suite…

Oui car la suite de la ballade se fera à pieds enfin, direction Cry d’Er à 2310 m. 

Comme je le précisais plus tôt, cette traversée à flan de montagne n’est pas un sentier pédestre jaune mais un rouge/blanc ! Vous allez vous engager sur un chemin suivant une ligne horizontale en direction de Cry d’Er. Je le déconseille aux randonneurs débutants qui n’ont jamais pratiqué des sentiers dans des pierriers, monté beaucoup d’escaliers en fer (il y a des chaînes pour s’aider) et ayant le vertige. C’est dommage car après ce passage, le sentier devient meilleur. Peu de dénivelé 129 m. Je n’ai pas vraiment eu de difficulté même si par moment c’est bien pentu et ça redescend, ça remonte, car j’avais déjà eu l’occasion d’en connaître. J’ai tout de même dû porter mon petit chien pour ces passages trop pénibles pour lui. 

Arrivée à Cry d’Er perché à 2220 m avec la langue pendante car il faisait très chaud 👅 ! Le coca était bienvenu sur la terrasse du Club d’Altitude devant un panorama à couper le souffle sur les Alpes Valaisannes. 

C’est ici que se trouve la fameuse piste nationale Suisse de ski alpin⛷ et « Cry d’Er Club d’Altitude » est aussi un lieu de fête par excellence 🍹

Cette fin de journée s’est terminée avec le télécabine jusqu’à Crans, puis le bus jusqu’au parking de l’autre côté de la station.

%d blogueurs aiment cette page :