Randos et chien(s)

Mon chien est mon compagnon de route, mon binôme dans les randos. C’est un petit Chien Chinois à crête qui n’est pas toiletté comme sa race le voudrait c’est-à-dire tondu presque nu, mais plutôt comme j’aime moi.., avec des cheveux ! J’adore mon loulou et il me le rend bien, il est toujours avec moi, collé à « sa maman » comme un velcro. J’avais envie de vous le présenter !

J’adore mon chien, je ferais tout pour lui et je crois bien qu’il en profite un peu 😊 c’est un sacré malin. En randonnée il écoute bien et obéit quand je lui demande d’aller doucement; oui car parfois à la montée il a l’air de me dire « alors tu viens j’veux pas te tirer moi »….ou parfois je lui demande de m’attendre ou de rester derrière moi, il me comprends bien c’est le top.

Je ne le laisse pas libre, il est toujours attaché avec une longe, ainsi j’évite des désagréments avec d’autres randonneurs ou d’autres chiens. et ça n’a pas l’air de le déranger. Tant qu’il est avec moi il est heureux.

Avant tout je choisis toujours des randonnées sans risque pour mon loulou. Gamy est un petit chien de 3 kg il est exclu que je le fasse traverser des endroits délicats pour ses pattes ou dangereux pour lui.  Si une fois je dois monter quelques escaliers métalliques ou un court pierrier je le prends dans les bras ou je le mets dans son sac que je prends avec moi accroché à mon sac à dos. Si le chien pèse 20 kg ce sera difficile de le porter même s’il existe des sacs spéciaux.

les coussinets fragiles

Il faut choisir des randos faciles pour le binôme. Avant de commencer la marche, je prends le temps de contrôler et graisser légèrement les coussinets de Gamy avec un peu de vaseline. C’est une protection efficace. Sous les pattes des poilus, les coussinets font office de semelle. Par contre ils sont extrêmement fins et sensibles. Du gravier, du verre ou la neige peuvent entamer les coussinets ou les fendre. Il est recommandé de couper régulièrement les poils situés entre les coussinets pour éviter la formation de bourre. Durant l’été, il ne faut pas faire de trop longues promenades avec son chien sur des surfaces chaudes, comme par exemple du béton, car elles peuvent brûler ses coussinets. En hiver, il est conseillé d’éviter les surfaces glaciales qui peuvent également les brûler, mais aussi provoquer des engelures. Pour finir, il est recommandé d’entretenir les coussinets de son chien pour veiller à leur bonne santé. En effet, en vérifiant régulièrement l’état de ses pattes, en appliquant de temps en temps une lotion tannante pour renforcer les coussinets mais également en les hydratant régulièrement, le maître évite déjà de graves dommages à l’animal.

Dans mon sac je prends aussi un petit manteau de pluie et un gilet plus chaud pour Gamy (mon chien est presque nu) en cas de mauvais temps en chemin. Bien sûr je n’oublie pas un stick au poulet pour son goûter. Il a aussi besoin, comme moi, d’un peu de calories 😁…Pour l’eau j’ai acheté une gourde spéciale pour chien mais monsieur n’accepte de boire que dans un ustensile en verre, donc j’en ai un dans le sac 🤦‍♀️

%d blogueurs aiment cette page :